lundi , 19 novembre 2018
Accueil / Local / MOSTAGANEM : DES SITES QU’ON DIT HISTORIQUES …AUX OUBLIETTES !

MOSTAGANEM : DES SITES QU’ON DIT HISTORIQUES …AUX OUBLIETTES !

Ce qui ne semblait être au départ qu’une simple opération technique prendra avec le temps l’allure d’un feuilleton, sinon comment s’expliquer l’absence aux entrées des villes de Mostaganem, Sidi Ali et Sidi Lakhdar et tout au long de la RN 11 de plaques indicatrices de l’existence de sites historiques tels l’innommable ex-camp de la mort de Cassaigne(Sidi Ali) -le 2ème après celui de Ougadougou au Burkina-faso du temps de l’empire colonial français – où 3300 militants de la cause nationale y ont laissé leurs vies sous la torture d’entre les 45 000 qui y ont transité.Il y a lieu de citer également les célèbres grottes d’El-Frachih à Nekmaria où ont été enfumés par le sinistre général Pélissier un 18 juin 1845 plus de 1200 résistants algériens des tribus des Flittas et OuledRiahs. A remarquer que les nazis ne sont pas les initiateurs des chambres à gaz, les précurseurs ayant été suppôts de la  soldatesque française.

Ces plaques – moyens de communication et de lutte contre l’oubli –  dont l’importance n’est plus à démontrer permettraient aux nombreux estivants et visiteurs dans la région notamment en période estivale de découvrir des pans entiers de notre glorieuse  épopée nationale.

Soulevée depuis 2008, la question de la signalisation des repères historiques dans le Dahra n’est toujours pas concrétisée nonobstant, la saisine de toutes les autorités concernées et les moult promesses faitespar les ex-walis à l’occasion notamment des préparatifs de la commémorationdu 60ème anniversaire du déclenchement de la Révolution armée, par l’ex-P/APW qui aurait dégagé en 2014une enveloppe de 200 millions. Chérif Abbès alors ministre des Moudjahidine venu à Mostaganem en 2011 présider les cérémonies de commémoration de la fête de la victoire du 19 mars 1962 et interpellé par un membre de la coordination nationale des enfants de chouhadasur le sujet avait pris un engagement solennel au cimetière des 170 martyrs de OuledBaroudi (Commune Sidi Lakhdar) de pallier à cette carence. La presse nationale s’en est faite l’écho. A ce jour AUCUNE PLAQUE et Monsieur le ministre s’en est allé s’installer à Lyon après son débarquement du gouvernement.

Cette inexplicablenégligence s’étend également à la localité de Mazagran où eut lieu la célèbre bataille qui a vu la déroute des troupes espagnoles sous les ordres du comte d’Alcodètequi a été éliminé le 26 août 1558 par les hommes du chantre et vaillant guerrier Sidi Lakhdar Benkhelouf.

Habib SI AFIF

Habib Si AFIF
Habib Si AFIF

Vérifiez également

Le Chahid Cheikh Laïfa à droite

Commémoration du 1er novembre 54 : Sétif se souvient de Cheikh Laïfa

De son vrai nom Bourakba Laïfa, né en 1928 à Aïn Roua, Cheikh Laïfa. A …

2 commentaires

  1. Je me suis souvenu un certain 19 mars 2011 au cimetière des 170 martyrs d’Ouled Baroudi (Cne de Sidi-Lakhdar) avoir interpellé Cherif Abbes alors ministre des moudjahidine venu à Mostaganem célébrer la fête de la victoire. J’avais la qualité de membre du bureau de la coordination nationale des enfants de chouhada et le lieu choisi s’y prêtait puisque mon père le chahid Si Afif Ahmed Hadj repose aux côtés de ses 170 compagnons.
    La presse avait fidèlement relaté l’évènement notamment le quotidien OUEST-INFO N°5177 du 23 mars 2011).
    Aussi je lui avait signalé que mes démarches entreprises au sujet de cette question d’intérêt général du reste, auprès de toutes les autorités compétentes et concernées depuis 2008 : plus de 20 correspondances sont demeurées vaines nonobstant les promesses solennelles faites par certaines personnalités qui m’ont reçu en audience en leur cabinet à l’exemple de l’ex- directrice des moudjahine de la wilaya , de l’ex /APC de Sidi ali ,et de son ex chef de daira promu entre temps wali pour ne citer que celles-là.
    Ce jour-là certaines d’entre-elles, défaillantes et craignant d’être réprimandées et sermonnées par le membre du gouvernement, ont tenté de me déstabiliser pour m’empêcher de lui exposer en public le problème à l’exemple de l’ex P/APW et de l’actuel secrétaire de wilaya des moudjahidine . Toutes affaires cessantes il enjoint son assistant devant les présents de prendre note de mes préoccupations pour leur prise en charge dès son retour à Alger (voir presse).
    En conclusion, si l’on a enregistré entre temps et avec grande satisfaction la réhabilitation en 2013 du site de Nekmaria, devenu accessible (grottes des Frachihs où ont été enfumées par le sinistre général Pélissier-1200 personnes des tribus des Flittas et Ouled R’iahs- ) celle de la signalisation n’a toujours pas connu de règlement.
    Ma publication ci-dessus n’a d’autre objectif que celui de relancer dans – un cadre de devoir de mémoire – la concrétisation de l’installation de la signalisation des sites et repères historiques dont foisonne la wilaya de Mostaganem, et pour que nul n’oublie « les aspects positifs de la mission civilisatrice de la colonisation française » . Je préfère citer un monument de la révolution, Didouche Mourad : « NOUS ALLONS MOURIR MAIS EXIGEONS QUE NOTRE MEMOIRE SOIT DEFENDUE »

  2. Je me suis souvenu un certain 19 mars 2011 au cimetière des 170 martyrs d’Ouled Baroudi (Cne de Sidi-Lakhdar) avoir interpellé Cherif Abbes alors ministre des moudjahidine venu à Mostaganem célébrer la fête de la victoire. J’avais la qualité de membre du bureau de la coordination nationale des enfants de chouhada et le lieu choisi s’y prêtait puisque mon père le chahid Si Afif Hadj Ahmed repose aux côtés de ses 170 compagnons.
    La presse avait fidèlement relaté l’évènement notamment le quotidien OUEST-INFO N°5177 du 23 mars 2011).
    Aussi je lui avait signalé que mes démarches entreprises au sujet de cette question d’intérêt général du reste, auprès de toutes les autorités compétentes et concernées depuis 2008 : plus de 20 correspondances sont demeurées vaines nonobstant les promesses solennelles faites par certaines personnalités qui m’ont reçu en audience en leur cabinet à l’exemple de l’ex- directrice des moudjahine de la wilaya , de l’ex /APC de Sidi ali ,et de son ex chef de daira promu entre temps wali pour ne citer que celles-là.
    Ce jour-là certaines d’entre-elles, défaillantes et craignant d’être réprimandées et sermonnées par le membre du gouvernement, ont tenté de me déstabiliser pour m’empêcher de lui exposer en public le problème à l’exemple de l’ex P/APW et de l’actuel secrétaire de wilaya des moudjahidine . Toutes affaires cessantes il enjoint son assistant devant les présents de prendre note de mes préoccupations pour leur prise en charge dès son retour à Alger (voir presse).
    En conclusion, si l’on a enregistré entre temps et avec grande satisfaction la réhabilitation en 2013 du site de Nekmaria, devenu accessible (grottes des Frachihs où ont été enfumées par le sinistre général Pélissier-1200 personnes des tribus des Flittas et Ouled R’iahs- ) celle de la signalisation n’a toujours pas connu de règlement.
    Ma publication ci-dessus n’a d’autre objectif que celui de relancer dans – un cadre de devoir de mémoire – la concrétisation de l’installation de la signalisation des sites et repères historiques dont foisonne la wilaya de Mostaganem, et pour que nul n’oublie « les aspects positifs de la mission civilisatrice de la colonisation française » . Je préfère citer un monument de la révolution, Didouche Mourad : « NOUS ALLONS MOURIR MAIS EXIGEONS QUE NOTRE MEMOIRE SOIT DEFENDUE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

blog lam dep | toc dep | giam can nhanh

|

toc ngan dep 2016 | duong da dep | 999+ kieu vay dep 2016

| toc dep 2016 | du lichdia diem an uong

xem hai

the best premium magento themes

dat ten cho con

áo sơ mi nữ

giảm cân nhanh

kiểu tóc đẹp

đặt tên hay cho con

xu hướng thời trangPhunuso.vn

shop giày nữ

giày lười nữgiày thể thao nữthời trang f5Responsive WordPress Themenha cap 4 nong thonmau biet thu deptoc dephouse beautifulgiay the thao nugiay luoi nutạp chí phụ nữhardware resourcesshop giày lườithời trang nam hàn quốcgiày hàn quốcgiày nam 2015shop giày onlineáo sơ mi hàn quốcshop thời trang nam nữdiễn đàn người tiêu dùngdiễn đàn thời tranggiày thể thao nữ hcmphụ kiện thời trang giá rẻ