mardi , 24 octobre 2017
Accueil / Culture / Les débuts dans le théâtre d’une association culturelle de Tissemsilt

Les débuts dans le théâtre d’une association culturelle de Tissemsilt

Une association culturelle de Tissemsilt se lance dans le théâtre ; le journal électronique ‘Le sétifois’ se fait un plaisir pour l’encourager. La jeune association lou’lou’a (‘la perle) a présenté lundi en clôture de la semaine de Batna/Tissemsilt la pièce ‘Kheimet echeikh edow 2017’ (le foyer du Cheikh Lumière). Peu d’informations nous sont communiquées :Metahri Wahid est auteur et réalisateur, les comédiens sont Kamel Ramouss, Abdelhak Boutana, Abdelkader Nader, Fethi Hassi sans oublier Asma Boutaleb à la barre technique (son et lumière).

On concentrera notre article sur ce qui nous a été présenté. Il est évident que l’on sent l’amateurisme aux premières scènes et cela n’est pas péjoratif : tout théâtre est d’abord théâtre amateur.

Le décor est recherché et convenable ; la musique, celle du début ne cadre pas avec le milieu algérien mais fort heureusement elle évolue dans le bon sens.

Les thèmes évoqués portent sur les tribulations de la société algérienne et ses différents maux qui n’ont pas changé malgré son évolution à l’instar des autres sociétés.

L’exercice du pouvoir, de la dictature par la peur et la soumission par l’autocensure, l’ignorance et le profit généré par cet état de fait, la jalousie exacerbée jusqu’à l’envie maladive, l’utilisation des préceptes de la religion pour assoir son autorité et sa domination et par là perpétuer un système qui se nourrit de tout ça.

Un Cheikh qui se nomme ‘Edow’ (Lumière) invisible mais qui tire toutes les ficelles, le premier serviteur (servile à outrance) qui profite de sa position pour rafler la mise et assouvir ses désirs mêmes charnels quand la junte féminine se présente à la consultation, le second serviteur chargé de l’entretien et de l’accueil – pas si bête – manipule le premier son chef. Un bossu qui se fait voler pour faire disparaître son handicap avec des plantes et amulettes ; un proche de la kheima qui souhaiterait être recruté comme 1er serviteur et qui parvient et…un ‘intellectuel’ qui va empêcher que la chose tourne en rond.

Le texte est correctement écrit, il aurait mérité d’être étoffé, les sujets ne manquent pas dans le registre du charlatanisme. La durée est trop courte pour un spectacle (à peine 40 minutes). Cette association reste à encourager !

De notre correspondant, Djamil Hadj Mohamed

20270115_10213909516082239_1386064844_n

Vérifiez également

Capture Nadjib St

Nadjib Stambouli, vous connaissez le journaliste, découvrez l’écrivain !

Peut-on écrire sur un auteur qu’on n’a pas lu ? Certes Non et si on le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

blog lam dep | toc dep | giam can nhanh

|

toc ngan dep 2016 | duong da dep | 999+ kieu vay dep 2016

| toc dep 2016 | du lichdia diem an uong

xem hai

the best premium magento themes

dat ten cho con

áo sơ mi nữ

giảm cân nhanh

kiểu tóc đẹp

đặt tên hay cho con

xu hướng thời trangPhunuso.vn

shop giày nữ

giày lười nữgiày thể thao nữthời trang f5Responsive WordPress Themenha cap 4 nong thonmau biet thu deptoc dephouse beautifulgiay the thao nugiay luoi nutạp chí phụ nữhardware resourcesshop giày lườithời trang nam hàn quốcgiày hàn quốcgiày nam 2015shop giày onlineáo sơ mi hàn quốcshop thời trang nam nữdiễn đàn người tiêu dùngdiễn đàn thời tranggiày thể thao nữ hcmphụ kiện thời trang giá rẻ