vendredi , 28 juillet 2017
Accueil / Culture / ‘Kechrouda’ de Ahmed Rezzak…Ça c’est du théâtre !

‘Kechrouda’ de Ahmed Rezzak…Ça c’est du théâtre !

Ahmed Rezzak du Théâtre régional de Souk-Ahras nous propose sa nouvelle pièce ‘kechrouda’ (Nom péjoratif donné à une aux cheveux sales et ébouriffés) dans une générale au théâtre ‘Djillali Benabdelhalim’ de Mostaganem dans la soirée de ce dimanche. Ce dramaturge nous a habitué à du théâtre de qualité et ce soir il vient renforcer cette image et confirme sa stature : il en est l’auteur et le metteur en scène. Il fait jouer des comédiens de talent – en l’occurrence Loubna Noui, Sabrina Koreichi, Riad Djefaflia, Guergah Hichem, AtrousZoheir, Mohamed Houes,Ali Achi, Tarek Bourouina et Larbi Bahloul-, il met un texte sur leurs lèvres tel qu’il a imaginé au moment de son écriture dans un décor qui sied et des costumes enfin des haillons de circonstance, bien pensés. Et faut-il le préciser, ici il s’agit d’une fiction certes littéraire mais politico-économique possible. Les prémices de cette situation taraudent l’esprit de nos gouvernants : il s’agit de l’après pétrole !

Fin du XXIème siècle, plus de gaz ni de pétrole dans un pays du sud. De la science-fiction ! de la désolation ! On a oublié que la terre est d’abord nourricière à sa surface, plus d’agriculture, plus d’énergie …Vision apocalyptique. De la misère au vu et au su de tout le monde. Des taudis. On reviendra au troc, à la débrouille. Un plat de lentilles cailloutées devient un repas de festin, même sans sel. Les impôts se paient en victuailles ou en vêtement : le ‘reste’ de pantalon que porte le contrevenant fera l’affaire. ‘L’expression « nahawlnaseroual (on nous a enlevés le pantalon ou défroqués) » sortira comme de bien entendu.

Une grand-mère sera là pour rappeler la bonne époque où l’on pompait à outrancesan penser au lendemain. Un peuple – que dis-je de petites gens – qui ont oublié la notion du travail et qui se sont adonnées à une consommation frénétique jusqu’à la gabegie.

Une pièce satyrique, de l’humour présent du début jusqu’à la fin mais qui vous fait réfléchir, la société qui sera léguée à nos enfants risque de ressembler à ce qu’on a vu ce soir sur les planches. Ça fait froid dans le dos et on ne rit plus à la sortie. C’est ça le théâtre !

Si ‘Kechrouda’ passe dans votre ville et elle sera programmée puisque on nous l’a assuré, allez passer un bon moment.

Ahmed Rezzak risque d’obtenir un prix pour cette production comme il en avait obtenu pour l’une de ses pièces ‘Torchaka’ 2016 que ‘le Sétifois’ a beaucoup aimé (Voir article du 1er janvier 2017 rubrique Culture) ou ‘Saidouneila el asfal’ (prix Grappe d’or -Médéa 2014).

De notre correspondant à Mostaganem, Djamil Hadj Mohamed

Ahmed Rezzak du Théâtre régional de Souk-Ahras
Ahmed Rezzak du Théâtre régional de Souk-Ahras

 

Vérifiez également

Yasmina Khadra à la salle de conférence de Mostaganem

Yasmina Khadra à Mostaganem

Samedi 15 juillet – Djenatou El-Arif – Fondation méditerranéenne du développement durable. Deux bonnes heures …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

blog lam dep | toc dep | giam can nhanh

|

toc ngan dep 2016 | duong da dep | 999+ kieu vay dep 2016

| toc dep 2016 | du lichdia diem an uong

xem hai

the best premium magento themes

dat ten cho con

áo sơ mi nữ

giảm cân nhanh

kiểu tóc đẹp

đặt tên hay cho con

xu hướng thời trangPhunuso.vn

shop giày nữ

giày lười nữgiày thể thao nữthời trang f5Responsive WordPress Themenha cap 4 nong thonmau biet thu deptoc dephouse beautifulgiay the thao nugiay luoi nutạp chí phụ nữhardware resourcesshop giày lườithời trang nam hàn quốcgiày hàn quốcgiày nam 2015shop giày onlineáo sơ mi hàn quốcshop thời trang nam nữdiễn đàn người tiêu dùngdiễn đàn thời tranggiày thể thao nữ hcmphụ kiện thời trang giá rẻ